L’armée de 1870-1871

Découvrez ce nouvel hors-série du magazine Napoléon III : L’armée de 1870-1871.

Le comportement de l’armée impériale de Napoléon III lors du conflit franco-allemand de 1870-1871 est bien souvent, et sans que cela ne soit toujours immérité, jugé à l’aune du résultat catastrophique de ce dernier. En conséquence de la série de défaites sans appel qu’elle a subies, rares sont les institutions qui ont été aussi décriées en France qu’elle ne l’a été, vaincue décisivement en moins de quatre semaines lors du funeste été 1870. Sa défaite fut tellement fulgurante qu’on a occulté à quel point cette armée …

Paris sous Napoléon III

Nombreux sont ceux qui, aujourd’hui, considèrent Napoléon III comme l’« empereur bâtisseur ». C’est sans aucun doute sous le Second Empire que, par son impulsion et celle du baron Haussmann, Paris acquiert son statut de capitale moderne. La photographie naissante se fait alors le témoin de l’explosion de cette ville cosmopolite, vivante, où cohabitent plus ou moins harmonieusement et dans un joyeux chaos toutes les couches de la société. Il existe ainsi de rares clichés, dont certains avaient été commandés par Haussmann lui-même. Pris dans les rues, ils nécessitèrent de longues séances où la p …

Napoléon III le provincial

napoleon et la france du second empire

Napoléon III est le premier chef d’Etat à avoir sillonné la France, à la rencontre directe du peuple. Son intérêt réel pour les territoires, tous les territoires, même dans les coins les plus reculés du pays, s’est traduit par une modernisation sans pareil des villes et des campagnes. L’histoire s’est souvent bornée à reconnaître l’embellissement de Paris, transformée en plus belle capitale du monde. Et encore le mérite en était-il attribué au baron Haussmann qui n’a été que son fidèle exécutant. Mais Paris a occulté tout ce que le souverain a réalisé en province, dans la France profonde. Il e …

L’armée de Napoléon III

A l’aide d’une riche iconographie pour la première fois rassemblée, ce livre donne l’image d’un monde disparu, celui de l’armée du Second Empire, l’une des plus belles que la France ait jamais possédée. Sous Napoléon III, la France reprend sa place dans le concert des grandes nations et mène d’ambitieuses opérations extérieures sur une échelle planétaire, de Pékin à Mexico. Avec ses couleurs chatoyantes, l’armée est à l’image d’une nation guerrière mais peu militaire et qui manquera l’occasion de se réformer à temps et connaîtra le désastre de 1870, évènement majeur dont les deux guerres mondi …